G3cj3ihql3an6ggzsall

Peut-on conduire un scooter sans bsr à 18 ans ?

Le scooter est un véhicule particulièrement prisé chez les jeunes de 18 ans, car il comporte un certain nombre d’avantages. S’ils les aiment bien, ceux-ci ignorent généralement les mesures de sécurité routière qui sont liées à l’engin. C’est pour cette raison que la loi a établi un certain nombre de règles à respecter par celui qui souhaite conduire un scooter. La plus importante de toutes, c’est la détention du brevet de sécurité routière (BSR) par tout conducteur de cyclomoteur léger ayant atteint la majorité. Si vous venez d’atteindre la majorité et que vous souhaitez conduire votre scooter sans détention du BSR, vous devez respecter quelques engagements.

 

Le BSR : quel effet sur les majeurs de 18 ans ?

Le BSR est un certificat obtenu après une formation portant sur la conduite d’un cyclomoteur ou d’un quadricycle léger (voiturette). Il équivaut à la catégorie AM du permis de conduire. 

Un cyclomoteur léger, est un véhicule à 2 roues avec une cylindrée n’excédant pas 50 cm3 et une puissance de moins de 4 kW. Sa conduite nécessite l’obtention d’un BSR.

La formation pour l’obtention du BSR est ouverte à toute personne âgée de plus de 13 ans. Seules les personnes nées avant le 1er janvier 1988 sont dispensées de cette formation. Pour obtenir un BSR, il vous faut tout d’abord suivre une formation théorique validée par l’ASSR de 1er et de 2nd niveau ou encore l’ASR. 

L’ASSR (attestation scolaire de sécurité routière), concerne les jeunes scolarisés. Le premier niveau est passé par les élèves de la classe de 5ème, tandis que le second niveau se passe en 3ème.

L’ASR (attestation de sécurité routière) quant à elle, concerne les personnes non scolarisées âgées de plus de 15 ans. Elle est proposée par les GRETA (Groupement d’établissements de l’éducation nationale) et les CFA (centre de formation d’apprentis).

Après la théorie, vous devez suivre une formation pratique de 8 h à l’auto-école. Elle comprend : 4 h de conduite ouverte en circulation, 3 h de conduite hors circulation et 1 h de sensibilisation sur les risques liés à la conduite.

Sachant que la formation est ouverte au public à partir de 14 ans, conduire un scooter sans BSR doit impliquer de nombreuses conditions.

 

Conduire un scooter sans BSR à 18 ans : ce que cela implique

Conduire un scooter à 18 ans implique que vous ayez déjà obtenu votre BSR. C’est une condition fixée par le décret n° 2002-675, et sa violation est passible d’une amende de classe 1. 

Cependant, si vous êtes propriétaire d’un titre équivalent délivré par un autre Etat de l’Union européenne, vous pouvez dans ce cas vous passer du BSR.

Il faut préciser que le type de permis nécessaire pour la conduite d’un scooter varie selon la cylindrée de ce scooter. Pour un scooter de moins de 125 cm3 de cylindrée, il vous faut au minimum détenir un permis B. Pour les scooters de plus de 125 cm3, la détention d’un permis A vous est nécessaire.

 

Comment passer son BSR à 18 ans pour conduire un scooter ?

Le fait que le règlement comporte cette obligation, vous devez effectuer cette formation pour pouvoir prendre les commandes de votre scooter à 18 ans. Passer un BSR nécessite néanmoins un certain nombre de pièces à fournir. Pour la formation pratique à l’auto-école, il vous faut présenter les pièces suivantes :

  • 4 photos d’identité couleur.
  • Une photocopie de la carte d’identité. Pour les mineurs, préparer la photocopie de la carte d’identité du représentant légal, et celle du livret de famille éventuellement.
  • Un justificatif de domicile de moins de 3 mois. Pour les mineurs, une attestation d’hébergement ainsi qu’une photocopie de la pièce d’identité de l’hébergeur.

Le coût de la formation varie entre 150 et 400 €.

 

Conclusion

La conduite d’un scooter nécessite au moins la détention d’un BSR s’il s’agit d’un cyclomoteur léger. Toutefois, vous pouvez vous passer de lui si vous avez un titre européen équivalent. Le BSR est ouvert à toutes personnes âgées de plus de 13 ans et est obligatoire pour celui qui espère conduire un engin à 02 roues. En exception, seules les personnes nées avant le 1er janvier 1998 sont dispensées de cette obligation. Les jeunes ayant 18 ans y sont pleinement assujetties.