Apy7tklxu0ztdzolqbdm

Conversion miles km/h (mph en kmh)

La façon la plus rapide de convertir des miles par heure en kilomètres par heure est d’utiliser la formule suivante : kmh = mph × 1,609344. Elle signifie tout simplement que la vitesse en kilomètres par heure est égale à la vitesse en miles par heure multipliée par 1,609344. Le taux de conversion utilisé dans la formule est de 1,609344 puisque : un mile par heure est égal à 1,609344 kilomètres par heure. Les miles par heure et les kilomètres par heure sont deux unités utilisées pour mesurer la vitesse. Cet article vous présente quelques valeurs tabulées pour lesquelles une conversion a déjà été faite et vous en dit un peu plus sur ces mesures.

Table de milles par heure en kilomètres par heure

Miles par heure Kilomètres par heures Miles par heure Kilomètres par heures Miles par heure Kilomètres par heures
0.0000mph 0.0000kph 20.000mph 32.187kph 40.000mph 64.374kph

 

1.0000mph

 

1.6093kph

 

21.000mph

 

33.796kph

 

41.000mph

 

65.983kph

 

2.0000mph

 

3.2187kph

 

22.000mph

 

35.406kph

 

42.000mph

 

67.592kph

 

3.0000mph

 

4.8280kph

 

23.000mph

 

37.015kph

 

43.000mph

 

69.202kph

 

4.0000mph

 

6.4374kph

 

24.000mph

 

38.624kph

 

44.000mph

 

70.811kph

 

5.0000mph

 

8.0467kph

 

25.000mph

 

40.234kph

 

45.000mph

 

72.420kph

 

6.0000mph

 

9.6561kph

 

26.000mph

 

41.843kph

 

46.000mph

 

74.030kph

 

7.0000mph

 

11.265kph

 

27.000mph

 

43.452kph

 

47.000mph

 

75.639kph

 

8.0000mph

 

12.875kph

 

28.000mph

 

45.062kph

 

48.000mph

 

77.249kph

 

9.0000mph

 

14.484kph

 

29.000mph

 

46.671kph

 

49.000mph

 

78.858kph

 

10.000mph

 

16.093kph

 

30.000mph

 

48.280kph

 

50.000mph

 

80.467kph

 

11.000mph

 

17.703kph

 

31.000mph

 

49.890kph

 

51.000mph

 

82.077kph

 

12.000mph

 

19.312kph

 

32.000mph

 

51.499kph

 

52.000mph

 

83.686kph

 

13.000mph

 

20.921kph

 

33.000mph

 

53.108kph

 

53.000mph

 

85.295kph

 

14.000mph

 

22.531kph

 

34.000mph

 

54.718kph

 

54.000mph

 

86.905kph

15.000mph 24.140kph 35.000mph 56.327kph 55.000mph 88.514kph

 

16.000mph

 

25.750kph

 

36.000mph

 

57.936kph

 

56.000mph

 

90.123kph

 

17.000mph

 

27.359kph

 

37.000mph

 

59.546kph

 

57.000mph

 

91.733kph

 

18.000mph

 

28.968kph

 

38.000mph

 

61.155kph

 

58.000mph

 

93.342kph

 

19.000mph

 

30.578kph

 

39.000mph

 

62.764kph

 

59.000mph

 

94.951kph

 

 

Le miles par heure : qu’est-ce que c’est ?

Les miles par heure (symbole : mph) sont une mesure de la vitesse exprimant la distance parcourue en miles en une heure. Elle exprime le nombre de milles terrestres parcourus en une heure. Un mph équivaut exactement à 1,609344 kilomètres par heure (km/h).

Avec le km/h, le mph est le plus souvent utilisé en relation avec les vitesses de circulation routière. Il est le plus largement utilisé en France, aux États-Unis, au Royaume-Uni et dans les territoires apparentés. Il est également utilisé dans le système ferroviaire canadien, bien que les systèmes routiers canadiens utilisent le km/h.

Le mile par heure est une unité de vitesse coutumière et impériale américaine. Bien qu’on puisse l’abréger en mph, l’unité est aussi abrégée en mi/h ou MPH. Par exemple, 1 mile par heure peut s’écrire 1 mph, 1 mi/h ou 1 MPH. 

Pour trouver la vitesse en miles par heure, vous pouvez utiliser la formule : Vmph = DmiThr.

Traduction de la formule : la vitesse en miles par heure est égale à la distance en miles divisée par le temps en heure.

Comprendre le kilomètre par heure

L’unité kilomètre par heure (symbole : km/h) est une unité de vitesse exprimant le nombre de kilomètres parcourus en une heure.

Pour la petite histoire, bien que le mètre ait été formellement défini en 1799, le terme “kilomètres par heure” n’est pas entré immédiatement en usage. À l’époque, les expressions « le myriamètre » (10 000 mètres) et le « myriamètre par heure » étaient préférés aux kilomètres et aux kilomètres par heure. En 1802, le terme “myriamètres par heure” apparaît dans la littérature française et de nombreuses cartes françaises imprimées dans la première moitié du XIXie siècle comportent des échelles en Lieues et en myriamètres, mais pas en kilomètres. Les Néerlandais, quant à eux, ont adopté le kilomètre en 1817 mais lui ont donné le nom local de mijl (mille néerlandais).

À ce jour, au niveau international, le km/h est l’unité de vitesse la plus couramment utilisée sur les panneaux de signalisation et les indicateurs de vitesse des véhicules routiers.

Les représentations SI (Système International) classées en tant que symboles sont : “km/h”, “km h-1” et “km-h-1”. Plusieurs autres représentations des “kilomètres par heure” ont été utilisées depuis l’introduction du terme et beaucoup sont encore en usage aujourd’hui. Par exemple, les dictionnaires répertorient les abréviations anglaises “km/h”, “kmph” et “km/hr”.

 

Les abréviations pour kilomètres par heure

Les abréviations pour “kilomètres par heure” ne sont pas apparues dans la langue anglaise avant la fin du XIXie siècle.

Le kilomètre, connu comme unité de longueur, est apparu pour la première fois en anglais en 1810, et l’unité de vitesse composée “kilomètres par heure” était utilisée aux États-Unis en 1866.

En l’absence d’autorité centrale pour dicter les règles relatives aux abréviations, diverses maisons d’édition ont leurs propres règles qui dictent l’utilisation des majuscules, des minuscules, des points et ainsi de suite, reflétant à la fois l’évolution de la mode et l’image de la maison d’édition concernée. Par exemple, les organisations de presse telles que Reuters et The Economist exigent ” kph “.

Dans l’usage officieux australien, km/h est plus communément prononcé “Kays”. Dans l’usage militaire, on entend “Klicks”, bien qu’il soit écrit “km/h”.

Symboles des unités kmh

En 1879, quatre ans après la signature du Traité du mètre, le CIPM a proposé une série de symboles pour les différentes unités métriques alors sous les auspices de la CGPM. Parmi ceux-ci figurait l’utilisation du symbole ” km ” pour ” kilomètre “.

En 1948, dans le cadre de ses travaux préparatoires au SI (Système International), la CGPM a adopté des symboles pour de nombreuses unités de mesure qui n’avaient pas de symboles universellement reconnus, dont le symbole ” h ” pour ” heures “. Dans le même temps, la CGPM a formalisé les règles de combinaison des unités : les quotients pouvaient être écrits dans l’un des trois formats suivants : “km/h”, “km h-1” et “km-h-1”. Ce sont des représentations valides de “kilomètre par heure”. Les normes SI, basées sur le MKS plutôt que sur le CGS, ont été publiées en 1960 et ont depuis été adoptées par de nombreuses autorités dans le monde entier, y compris des éditeurs universitaires et des autorités juridiques.

 

Utilisation actuelle du kmh et du mph

Le Km/h est actuellement l’unité de vitesse la plus utilisée dans le monde et est généralement utilisé pour les vitesses des voitures. Il est également courant que les compteurs de vitesse des voitures affichent à la fois les miles par heure et les kilomètres par heure. Il existe de nombreuses abréviations pour l’unité kilomètres par heure (kph, kmph, k.p.h, KMph., etc.), mais “km/h” est le symbole de l’unité SI. Par exemple, 1 kilomètre par heure peut s’écrire 1 km/h ou 1 kph. Dans les expressions formelles, la barre oblique, ou solidus (/), est utilisée pour séparer les unités servant à indiquer la division dans une expression.

Les kilomètres par heure peuvent être exprimés à l’aide de la formule : Vkm/h = DkmThr.

Cette formule stipule que la vitesse en kilomètres par heure est égale à la distance en kilomètres divisée par le temps en heures.

 

Conclusion

Il est assez facile de passer du mile par heure au kilomètre par heure en le multipliant par le facteur 1,609344. Ces deux mesures ont été utilisées pour de multiples raisons au fil du temps. À l’heure actuelle, le kilomètre par heure est utilisé pour les vitesses des voitures et les panneaux routiers. Il est aussi possible qu’on le retrouve dans les compteurs de vitesse des voitures. Quant aux miles par heure, il est le plus souvent utilisé en relation avec les vitesses de circulation routière. Les systèmes ferroviaire et routiers canadien l’emploient aussi.