Tout savoir sur le vélo électrique

Tout savoir sur le vélo électrique

Qu’il s’agisse de la circulation urbaine ou rurale, le VAE ou vélo à assistance électrique offre un design intemporel et élégant. Ayant pour objectif de réduire l’émission de gaz à effet de serre et de protéger la planète, de nombreux conducteurs se tournent vers ce type de véhicule. Qu’est-ce qu’il faut savoir sur le VAE ? Nous allons le découvrir, poursuivez votre lecture.

Un vélo qui ne nécessite pas d’efforts de pédalage

Vous souhaitez acquérir un vélo facile à conduire et capable de parcourir tous les types de route ? Offrez-vous un vtt électrique occasion. Ce modèle de VAE s’adapte à toutes les pistes cyclables, qu’il s’agisse de terrains lisses ou accidentés. De surcroît, les modèles reconditionnés sont accessibles à des prix abordables. Vous pouvez donc avoir un VAE de qualité avec un budget raisonnable.

La première chose qui caractérise le VAE est qu’il ne nécessite pas un effort de pédalage en permanence. C’est ce qui le différencie d’ailleurs des vélos classiques. Il est doté d’un moteur électrique et d’une batterie. Par conséquent, lorsque l’utilisateur est fatigué, il peut solliciter le moteur pour avancer.

La plupart des VAE sont équipés de systèmes intelligents qui vous garantissent une expérience individualisée. Le rôle principal de l’assistance électrique est de donner plus de puissance à l’effort déjà fourni par le cycliste. C’est ce système qui lui permet de réduire et de réguler l’effort qu’il doit fournir.

Le vélo électrique du point de vue légal

Légalement, la limite de l’assistance électrique du VAE doit être à 25 km/h. À partir de ce seuil, l’assistance s’arrête automatiquement. Pour aller plus vite, le conducteur doit pédaler plus fort.

En ce qui concerne les règlements, ils sont les mêmes que pour les vélos classiques. L’utilisateur a besoin d’une carte grise, d’une bonne assurance et d’un casque. De même, il est recommandé de se procurer des équipements de sécurité, à l’instar d’un antivol.

Le VAE : Pour qui ?

L’éco-mobilité est un concept qui séduit toutes les générations. Le VAE n’est pas seulement destiné aux personnes âgées ou aux adultes. Les jeunes et les adolescents en sont séduits depuis quelques années. Et pour cause, c’est un moyen de transport qui s’adapte à tous les types de routes. Il est également très économique. Vous n’avez pas besoin de carburant pour le conduire. Il suffit de bien recharger la batterie. Aussi, en ce qui concerne les places de parking, vous n’avez aucun souci à vous faire. Il n’a pas besoin de beaucoup de place.

En gros, le VAE est fait pour tout le monde. Toutes les personnes qui souhaitent disposer d’un véhicule éco-mobile et facile à conduire pourront en faire l’acquisition.

Le VAE : Les principaux avantages ?

Mis à part les bienfaits de faire du vélo, conduire une VAE confère en plus d’autres avantages. Voici quelques un parmi la longue liste :

  • Une subvention octroyée par l’État

De nombreuses communes proposent une subvention pour les personnes qui souhaitent acquérir un VAE. Le montant octroyé est variable d’une ville à une autre. Si vous êtes intéressé, vous pouvez vous rapprocher de la mairie. L’objectif de cette subvention est de faciliter l’acquisition d’un VAE en allégeant l’investissement de départ.

  • Un trajet écologique

Le VAE est un moyen de transport éco-mobile. Si vous souhaitez faire un geste pour la planète, participez en utilisant un moyen de transport qui vous permet de faire des trajets écologiques.

  • Un véhicule autonome

Les fabricants ont pris en compte les critiques que les anciens modèles de VAE ont reçues. Si auparavant, l’autonomie était mise en cause. Ce n’est plus le cas actuellement. Les modèles proposés sont plus puissants, robustes et autonomes. Les nouveaux VAE peuvent parcourir jusqu’à plus de 160 kilomètres. Rappelons que plusieurs critères viennent influencer l’autonomie du VAE. On peut citer le poids du cycliste, la puissance de l’effort de pédalage, le type de piste, etc.

Pour quel type de modèles opter ?

De nombreux modèles de VAE existent sur le marché. Le choix de l’utilisateur est tributaire de nombreux points dont la fréquence d’utilisation ainsi que le type de piste à parcourir. S’il s’agit d’une conduite purement urbaine, vous pouvez opter pour le VTC. Pour grimper en montagne ou rouler sur des pistes plus accidentées, le VTT à assistance électrique est le modèle adéquat. Si vous aimez faire de long voyage, optez pour un vélo de route avec une assistance électrique.

Voilà tout ce qu’il faut savoir sur ce moyen de déplacement innovant et éco-mobile qu’est le VAE. Si vous hésitez à vous en procurer un, ces quelques lignes devraient vous faire changer d’avis.