8t4covxg69lu3mmcbgwb

Est-ce qu’on peut obtenir un permis de conduire français si on est un étranger ?

Comme dans la plupart des pays dans le monde, il existe des règles strictes qui régissent la circulation en France. Si vous êtes de nationalité française, il ne devrait pas avoir de problèmes à condition que vous déteniez un permis de conduire valide. Par contre, les personnes ayant d’autres nationalités qui souhaitent conduire en France sont soumises à quelques conditions.

Quand est-ce qu’un étranger peut conduire en France ?

Si vous êtes un étranger et vous voulez conduire en France, vous devez détenir le permis de conduire délivrer par votre pays de résidence. Vous pouvez circuler sur les voies françaises pendant un an à condition que votre permis soit valide. De plus, il faut que vous présentiez un permis de conduire international (PCI) et/ou d’une traduction notariée officielle du permis. Vous devez également avoir plus de 18 ans (âge légal pour conduire en France) ainsi qu’une licence sans restrictions, ni annotations, ni suspensions. Il est aussi nécessaire que vous respectez les restrictions médicales. La durée de validité (1 an) de ces permis de conduire étrangers est calculée à partir de la date de résidence en France. Une fois que la validité de 1 an se rapproche, vous devez faire une demande de permis de conduire international ou une demande de permis français si votre séjour en France est prolongé.

Citoyens de l’UE/EEE ou ressortissants non-UE/EEE : qu’est-ce que vous doivez faire pour conduire en France ?

  • Si vous venez de l’un des pays de l’UE/EEE, vous pouvez conduire librement en France à condition que vous présentiez le permis délivré par votre pays de résidence. L’échange de votre permis pour un permis français reste facultatif. Elle est, toutefois, requise si vous avez déjà perdu des points pour infraction au Code de la route.
  • Si vous êtes un ressortissant non UE/EEE, vous pouvez comme même conduire en France à condition que vous présentiez une licence extra européenne complète. Cela veut dire que vous possédez un permis de séjour à l’étranger, pour ce cas, en France. Il est à noter que les diplomates et les étudiants en résidence légale ont le droit de conduire le temps de leur séjour en France. Ces personnes doivent tout simplement présenter leur permis de conduire étranger.

Comment procéder à l’échange d’un permis de conduire étranger en France ?

Comme mentionné ci-dessus, les étrangers peuvent utiliser leur permis de conduire étranger en France pendant un an. Une fois que ce délai est expiré, il est nécessaire de faire un échange de permis de conduire. Pour avoir son permis de conduire probatoire, le conducteur doit réussir un examen théorique et pratique. La première épreuve écrite est relative au Code de la route. La deuxième épreuve est une épreuve pratique soumise aux règles de conduite en France.

Quelles sont les formalités à faire pour une demande de permis de conduire français ?

Afin de procéder à l’échange de votre permis étranger pour un permis français, il faut faire une demande chez la préfecture ou la sous-préfecture locale ou encore la Direction de la police à Paris. Les documents à présenter peuvent varier en fonction de votre situation. En général, vous devez fournir :

  • Le formulaire CERFA n° 14879*01
  • Le permis de conduire original
  • Une pièce d’identité officielle en cours de validité
  • Des justificatifs de domicile des 6 derniers mois
  • Carte de Séjour
  • Les ressortissants non UE/EEE ou les ressortissants suisses devront fournir une photocopie de leur visa
  • Les ressortissants de l’UE/EEE ou de la Suisse devront présenter un justificatif de séjour de 6 mois en France.
  • Des photos d’identité récentes
  • Des photocopies de la preuve d’adresse
  • Le permis de conduire étranger (ou une photocopie couleur), avec traduction notariée
  • La traduction officielle (notariée) de votre permis de conduire ou du permis de conduire international (PCI).