visu-recuperation-deroule-comment-points

Comment se déroule un stage de récupération de points ?

Il peut arriver que des points soient retirés de votre permis de conduire. Les principales causes de ce retrait sont les infractions au Code de la route faites par le conducteur. Le stage de récupération donne donc la possibilité aux conducteurs de reprendre certains points pour leur permis. Dans cet article, nous allons vous présenter comment se déroule ce stage et quelles sont les activités qui y sont menées.

Déroulement du stage de récupération de points

Il s’agit d’un stage de sensibilisation à la sécurité routière au terme duquel les participants peuvent récupérer des points perdus sur leur permis de conduire. Le stage de récupération de points peut se faire de façon volontaire par le conducteur ou alors obligatoirement quand la situation l’impose. Pour cela, la formation dure généralement 14 heures réparties en 2 jours, à savoir 7 heures par jour. Vous avez la possibilité de faire ce stage dans plusieurs centres, sur ce site https://www.actiroute.com/ vous pouvez réserver votre stage de récupération de points. Une fois que vous avez choisi le centre dans lequel vous allez effectuer le stage, vous devez suivre le programme de formation.

Le programme du stage

Durant les deux jours de stage, vous allez suivre une formation spécifique sur différents aspects de la sécurité routière. Le premier jour, une fois que vous êtes accueilli dans le centre de récupération de points, le programme de formation vous est présenté. Ensuite, un tour de table est effectué pour présenter tous les stagiaires et les animateurs responsables de la formation. Par la suite, des statistiques et les données sur la sécurité routière vous seront présentées et la logique de l’accident sera également évoquée. Les animateurs parleront aussi de la manière dont l’automobiliste perçoit la route et analyseront avec vous les différentes situations d’infraction routière.

récupération de points permis de conduire

Trois principales activités vont occuper la deuxième journée de formation. En effet, il sera question d’établir un état des lieux (diagnostic) des pratiques de conduite, des attentes des conducteurs. Les influences que peuvent subir les conducteurs seront aussi évoquées, qu’elles soient d’ordre professionnel, social, familial… , Enfin, les stagiaires seront invités à réfléchir sur l’ajustement qu’ils pourraient mettre en place pour éviter la réitération d’infraction. Ces différentes thématiques seront abordés en petits groupes pour permettre l’échange et le débat constructif. A travers ces différents sujets, les infractions liées à l’alcool au volant, aux excès de vitesse ou encore le téléphone au volant seront abordées. En effet, ce sont les principales causes d’accidents routiers. À la fin des échanges, une synthèse des propositions et une évaluation de stage sont effectuées.

Qui peut suivre la formation ?

En règle générale, tous les conducteurs peuvent participer à un stage de récupération de points. Pour éviter d’avoir un solde de point nul, ce qui entrainerait l’invalidation du permis, ces stages ont été institués. Ainsi, le conducteur pourra récupérer les points qu’il a perdus. Pour ce faire, il doit remplir un certain nombre de critères importants. Tout d’abord, il doit avoir un permis de conduire en cours de validité. En outre, si le conducteur avait déjà passé un stage, il doit attendre un an et un jour pour effectuer un deuxième stage. Pour que vous soyez accepté, il faut que l’administration ait au préalable enregistré votre perte de points. Il est à noter que lorsque la justice vous impose le stage, celui-ci ne vous permet pas de récupérer des points.